{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Egypte

Neuf terroristes présumés tués dans des fusillades avec la police

Neuf terroristes présumés, dont un responsable, ont été tués dans des échanges de tirs lors de deux descentes de police dans l’est et le sud du Caire, a annoncé, hier, le ministère de l’Intérieur égyptien. Les descentes de police visaient des caches où s’abritaient «des éléments terroristes», selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, qui n’a pas précisé si les fusillades avaient fait des victimes du côté des forces de l’ordre. «Parmi les tués figure un dirigeant du mouvement Liwa al-Thawra (la brigade de la révolution), Mahmoud Gharib Quassem», poursuit le communiqué. Le mouvement Liwa al-Thawra est apparu en 2016 et a revendiqué des attaques meurtrières contre la police et l’armée égyptiennes. La sécurité reste une préoccupation majeure pour l’Egypte, presque neuf ans après la révolte populaire de 2011 qui a chassé le président Hosni Moubarak du pouvoir. Depuis la destitution par l’armée en 2013 du président Mohamed Morsi, issu de la confrérie des Frères musulmans, les forces de sécurité égyptiennes sont la cible de nombreuses attaques terroristes. Pour faire face à cette vague de violence, l’armée a lancé en février 2018 une vaste opération «antiterroriste» dans le Nord-Sinaï où est active la branche locale de l’Etat islamique (EI). Environ 650 terroristes ont été tués depuis février 2018, ainsi que près d’une cinquantaine de militaires égyptiens, selon les autorités.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours