{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Yémen

Une attaque de missile houthie tue trois soldats

Une attaque au missile a été lancée mardi par les rebelles houthis contre une base de l’armée de terre gouvernementale dans la province d’Abyan dans le sud du Yémen, tuant trois soldats et en blessant 15 autres, a indiqué un responsable de sécurité. «Les rebelles houthis ont tiré un missile balistique contre la base de l’armée d’Amajed située dans le district de Lawdar, au nord-est d’Abyan, causant une violente explosion dans la zone», a déclaré cette source de sécurité locale sous le couvert de l’anonymat. Cette source indique que «selon les informations initiales, environ trois soldats ont été tués et près de 15 autres blessés» en conséquence de cette attaque des houthis. La plupart des soldats blessés se trouvaient dans un état grave et ils ont été transférés immédiatement pour être soignés dans un hôpital proche, selon cette source. Les bases militaires du gouvernement yéménite sont fréquemment prises pour cible par des missiles balistiques dans différentes zones du pays. Le Yémen a plongé dans une guerre civile depuis fin 2014, quand le groupe houthi a envahi une grande partie du nord du pays et chassé de la capitale, Sanaa, le gouvernement reconnu par la communauté internationale du président Abd-Rabbu Mansour Hadi.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré