Accueil |L'info en continu |

Le Front du changement propose d'instituer la deuxième République

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le programme électoral du Front du changement (FC), présidé par M. Abdelmadjid Menasra, accorde la priorité à la «révision de la Constitution » à travers un dialogue global sur le régime politique à même de garantir la séparation et l'indépendance des trois pouvoirs.

Le programme électoral du FC, qui a reçu son agrément en février 2012 conformément à la nouvelle loi organique relative aux partis politiques, comporte 365 propositions couvrant différents aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle.

Il s'agit notamment de renforcer les prérogatives législatives du parlement de manière à lui permettre de s'acquitter pleinement de son rôle de contrôle, de ne plus légiférer par ordonnance et d'élire le président de la République pour un quinquennat renouvelable une seule fois.

Le FC plaide aussi pour l'indépendance de la Cour des comptes vis-à-vis du pouvoir exécutif, un nouveau découpage administratif, la suppression des daïras et l'augmentation du nombre de wilayas.

En vue de moderniser l'Etat, le Front du changement propose d'instituer la deuxième République qui tirant sa légitimité du peuple à travers une élection libre et d'adopter le régime parlementaire tout en réduisant les prérogatives du président.

Pour le FC, le Chef du gouvernement doit être issu du parti qui remporte les législatives et le gouvernement doit être formé à partir de la majorité parlementaire.

Le développement de l'Algérie profonde est une autre priorité pour le Front du changement.

En vue de garantir l'indépendance de la magistrature, le FC propose de dynamiser le rôle du Conseil supérieur de la magistrature.

Pour le parti de M. Menasra, cette institution ne doit plus être présidée par le président de la République

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha