L'idée d'un métro aérien à Alger à l'étude

Le ministre des Transports Boudjemai Talai a indiqué lundi que l'idée d'un projet de métro aérien, moins coûteux qu'un métropolitain classique pour la ville d'Alger, est ''actuellement à l'étude''. Le ministre a précisé à la radio chaîne 1 que ''pour Alger, on va réaliser un métro aérien entre Hai el Badr et Chevalley'', précisant que ''l'idée de ce projet est en maturation''. Selon le ministre, les avantages de ce projet, encore dans les cartons de l'entreprise Cosider, est que ce métro aérien ''sera réalisé en un temps plus court que le métro classique et à moindre coût également.'' ''On étudie la faisabilité de cette ligne, et ce sera possible de faire la même chose pour des quartiers comme Ain Benian, Ben Aknoun...'', a-t-il expliqué, avant de relever que ''c'est une expérience qu'on va faire, car beaucoup de grandes villes dans le monde ont un métro aérien''.