USA: condamnés pour avoir sauté du World Trade Center

Deux hommes qui avaient sauté en parachute de la nouvelle tour du World Trade Center à New York ont été condamnés lundi à une lourde peine de travaux d'intérêt général, accusés  d'avoir "sali la mémoire" des victimes du 11-Septembre. James Brady, 33 ans, métallurgiste, et Andrew Rossig, 34 ans, menuisier, devront respectivement effectuer 250 et 200 heures de travaux d'intérêt général, et ont été condamnés chacun à 2.000 dollars d'amende au tribunal de

Manhattan. Ils risquaient jusqu'à deux ans de prison, un an pour chacun des deux chefs d'accusation dont ils avaient été reconnus coupables le 22 juin dernier, pour leur saut de septembre 2013.

Leur action n'était pas héroïque, mais "égoïste et imprudente, et ils ont eu de la chance que leur opération ne tourne pas à la tragédie", a déclaré le juge Juan Merchan. "Ils ont pris une très mauvaise décision. Ils ont sauté du One World Trade Center, aussi connue comme la Tour de la Liberté, un bâtiment emblématique construit sur un sol sacré".