Attentat du Bardo: l’Etat tunisien attaqué en justice

La famille d'une Française tuée dans l'attentat du musée du Bardo à Tunis va porter plainte contre l'Etat tunisien, responsable à ses yeux d'avoir "négligé la sécurité des touristes", a indiqué lundi son avocat. "L'Etat tunisien a négligé la sécurité des touristes dans l'un des lieux

les plus visités du pays", a déclaré à l'AFP Philippe de Veulle, l'avocat de la famille. "Il y avait un devoir de précaution qui n'a pas été respecté", a-t-il ajouté, relevant "le manque flagrant de gardes ce jour-là". Dix-neuf personnes, dont 17 touristes étrangers et deux Tunisiens, avaient été tuées le 18 mars au musée du Bardo en plein Tunis, la première attaque à viser des étrangers depuis la révolution tunisienne de 2011.