Etats-Unis: nombreuses arrestations à Ferguson

La police a procédé à des dizaines d'arrestations à Ferguson durant une nouvelle nuit de confrontation malgré l'état d'urgence instauré lundi dans cette ville américaine du Missouri, théâtre de violences lors de l'anniversaire de la mort d'un jeune Noir tué par un policier blanc. "Les policiers sont visés par des pierres et des bouteilles. Nous continuons de soutenir la liberté d'expression, mais les agitateurs qui ne répondent pas aux appels à se disperser risquent d'être arrêtés", a prévenu la police sur Twitter. Les autorités ont décrété l'état d'urgence lundi après-midi mais n'ont pas instauré de couvre-feu sur la ville.

Steve Stenger, le responsable du comté de Saint Louis, où se trouve Ferguson avait annoncé que la police du comté prenait en charge la gestion de la crise dans la ville, pour tenter d'éviter les dérapages et les maladresses qui avaient contribué à jeter de l'huile sur le feu l'année dernière et mené à de violents affrontements.