La dévaluation du yuan pèse sur les cours des matières premières

Les matières premières souffraient mardi de la dévaluation du yuan, la monnaie chinoise, car elles deviennent ainsi plus onéreuses pour la Chine, gros consommateur de ressources mondiales. La banque centrale de Chine (PBOC) a abaissé mardi de presque 2% le taux de référence du yuan face au dollar tout en affirmant vouloir accorder un rôle accru au marché pour déterminer la valeur de la monnaie chinoise. L'institution a ainsi ramené mardi son taux-pivot à 6,2298 yuans pour un dollar, contre 6,1162 yuans lundi, soit la plus forte réduction depuis 2005 et la fin de l'arrimage du yuan au dollar.