Accueil |L'info en continu |

La police britannique se dit "obligée" d'arrêter Assange

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La police britannique s'est dite "obligée" vendredi d'arrêter Julian Assange s'il sort de l'ambassade d'Equateur à Londres où il est réfugié depuis près de 5 ans, suite à l'abandon des poursuites pour viol à son encontre en Suède, mais pour un "délit bien mineur". Assange reste recherché pour un délit bien moins sérieux, selon l'AFP. La police londonienne fournira des moyens proportionnés à ce délit", indique un communiqué. Assange avait violé en 2012 les conditions de sa liberté sous caution au Royaume-Uni. Le fondateur de Wikileaks risque une peine allant de la simple amende jusqu'à un an de prison pour ces faits. Visé par un mandat d'arrêt européen, Julian Assange avait trouvé refuge à l'ambassade d'Equateur à Londres le 19 juin 2012 et n'en est plus ressorti depuis.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha