L’Irak s’attaque aux derniers bastions de Daech

Les forces irakiennes accompagnées d'unités paramilitaires se préparaient à l'assaut sur l'un des deux derniers bastions du groupe Etat islamique (EI), trois localités du désert oriental frontalier de la Syrie. Plusieurs unités d'artillerie se positionnaient dans les environs de Rawa et Anna, deux localités toujours aux mains des terroristes, à une centaine de kilomètres de la frontière syrienne. Les tirailleurs installaient leurs canons dans l'étendue rocailleuse, soulevant des nuages de poussière beige à chaque tir et formant des remblais d'où se postaient des tireurs. A distance régulière, l'infanterie postait des hommes, appuyés par un nombre importants de combattants issus des tribus locales, sunnites, associées aux troupes gouvernementales, majoritairement chiites.