Riyadh durcit le ton contre les détracteurs du régime

L'Arabie saoudite a nettement durci le ton ces dernières 24 heures contre les détracteurs du régime, appelant le public à signaler les messages "extrémistes" sur les réseaux sociaux et avertissant que toute atteinte à l'image de l'Etat est un "crime terroriste". Ces déclarations ont été diffusées alors qu'une vague d'arrestations a été rapportée depuis le 9 septembre en Arabie saoudite, notamment parmi des prédicateurs et des intellectuels. Mardi soir, un message a été posté sur un compte Twitter dépendant du ministère de l'Intérieur, appelant le public à utiliser une application appelée "Nous sommes tous la sécurité". Cette application avait été lancée en février, mais elle a brusquement pris une dimension politique.