Le blé toujours stable dans un marché guère animé

Les prix du blé étaient toujours très stables vendredi après-midi, dans un marché peinant encore à s'animer. En l'absence de nouvelles importantes, la tonne de blé reculait de 50 centimes sur l'échéance rapprochée de décembre, à 165,50 euros, et de 25 centimes sur l'échéance de mars, à 171,25 euros, dans un volume d'échanges de moins de 8.000 lots. "Les silos sont pleins, il ne se passe rien", commentait un bon connaisseur du marché. "Le contexte monétaire nous aide mais pas assez", ajoutait-il.