Accueil |L'info en continu |

Honduras : Les policiers refusent d'appliquer l'état d'urgence

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des centaines de policiers au Honduras sont descendus dans la rue lundi pour marquer leur refus d'appliquer l'état d'urgence et de réprimer les manifestations de l'opposition, qui dénonce l'élection présidentielle "frauduleuse" du 26 novembre. Les membres des "Cobras", les unités de la police anti-émeute, soutenus par d'autres policiers, sont sortis de leurs casernes, situées dans le nord de Tegucigalpa, la capitale, pour signifier leur refus de faire appliquer le couvre-feu et réprimer les manifestants qui protestent depuis la semaine dernière contre le scrutin. Des centaines d'habitants du voisinage ont accouru pour les applaudir, certains arborant des pancartes portant l'inscription "J'aime la police".

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha