Damas condamne le projet "dangereux" de Trump pour El Qods

Le projet du président américain Donald Trump de reconnaître El Qods comme "capitale" de l'occupant Israëlien est "dangereux", a affirmé mercredi le ministère syrien des Affaires étrangères. "La Syrie condamne dans les termes les plus forts la volonté du président américain de transférer l'ambassade américaine à El Qods occupée et de reconnaître El Qods comme capitale de l'occupation israélienne", a indiqué une source au ministère des Affaires étrangères citée par l'agence Sana. "Cette initiative dangereuse de l'administration américaine montre clairement le mépris des Etats-Unis à l'égard de la loi internationale", selon la même source. "Le président américain et ses alliés dans la région assumeront la responsabilité d'une telle décision", poursuit-elle.