Un défenseur notoire des sans-papiers, menacé d'expulsion

Un défenseur notoire des sans-papiers new-yorkais, qui avait été arrêté et menacé d'expulsion début janvier, a obtenu un répit des autorités vendredi après avoir saisi la justice pour dénoncer les arrestations de défenseurs des immigrés. Ravi Ragbir, militant et directeur d'une association d'aide aux clandestins, a, avec le soutien de plusieurs associations, assigné en justice les autorités migratoires américaines. Les activistes dénoncent ce qu'ils présentent comme le "ciblage spécifique de militants pro-immigrés" qui ont pris parti contre la politique de l'administration Trump. En les harcelant et en les prenant pour cible, ils "violent le 1er amendement" de la Constitution américaine, qui garantit la liberté d'expression, affirment-ils.