Colombie: l'ex-guérilla Farc suspend sa campagne électorale

Le parti issu de l'ex-guérilla des Farc a suspendu vendredi sa campagne pour les élections législatives et présidentielle en Colombie, à la suite d'"agressions" contre certains de ses candidats, et demandé des "garanties" de sécurité. "Il a été décidé de suspendre temporairement la campagne électorale jusqu'à ce que le gouvernement nous donne des garanties minimales pour la mener", a déclaré à l'AFP Imelda Daza, candidate de la Farc à la vice-présidence, en marge d'une conférence de presse de cette formation à Bogota. Les Colombiens sont appelés à désigner le 11 mars leurs parlementaires, puis le 27 mai un successeur au président Juan Manuel Santos, qui quittera le pouvoir à l'issue de deux mandats de quatre ans. Un second tour pourrait avoir lieu le 17 juin.