Accueil |L'info en continu |

Un ancien-président sud-coréen accusé de corruption

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'ancien président sud-coréen Lee Myung-bak a été entendu par le parquet mercredi sur des accusations de corruption, dernier ex-chef de l'Etat encore en vie à avoir maille à partir avec la justice. Le parquet avait décidé le 6 mars de convoquer l'ancien président conservateur âgé de 76 ans, soupçonné d'avoir accepté des millions d'euros de pots-de-vin. Cette décision signifie que les quatre anciens présidents sud-coréens encore en vie ont été à un moment ou à un autre mis en cause, poursuivis ou condamnés par la justice.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha