Détenus sahraouis: nouvelle plainte devant l'Onu contre le Maroc

Deux ONG française et suisse activant dans la promotion et la défense des droits de l'Homme viennent de déposer une nouvelle plainte devant l'Onu pour violation des droits de l'Homme à l'égard des prisonniers politiques sahraouis, a-t-on appris mercredi auprès de l'une de ces ONG. "Parce qu’il persiste à dénoncer les violations dont ses codétenus sahraouis et lui font l'objet, Naâma Asfari est sans cesse victime de représailles du gouvernement marocain. En réaction, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) et le Service international des droits de l’homme (ISHR) saisissent une nouvelle fois les instances des Nations Unies afin qu'elles interpellent le Maroc", a indiqué un communiqué de l'ACAT.