Le Nicaragua expulse la mission de l'ONU après un rapport

Deux jours après la publication d'un rapport de l'ONU dénonçant un "climat de peur" au Nicaragua à la suite de la violente répression des manifestations antigouvernementales, ce pays a expulsé la mission des Nations unies sur les droits de l'homme. "Considérant que les raisons, les causes et les conditions qui ont donné lieu à l'invitation (de cette mission) ne sont plus réunies, ce ministère annonce y mettre un terme (...) à partir d'aujourd'hui, 30 août 2018", rapporte un courrier du ministère nicaraguayen des Affaires étrangères daté de jeudi et rendu public vendredi. Le représentant de l'ONU au Nicaragua, Guillermo Fernandez, a annoncé que la mission quittera le pays samedi.