Les pays du Sahel veulent accélérer l'élimination du paludisme

Les ministres de la Santé de huit pays africains ont lancé vendredi à Dakar une initiative pour l'élimination du paludisme dans le Sahel, en marge de la 68e réunion du comité régional de l'OMS ouverte lundi dans la capitale sénégalaise. Les ministres du Burkina Faso, de la Gambie, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Cap Vert, du Sénégal et du Tchad veulent "accélérer les efforts régionaux qui visent à éliminer le paludisme, une maladie qui menace plus de 90 millions de personnes dans cette région chaque année", ont-ils déclaré dans un communiqué final publié à l'issue d'une réunion de haut niveau.