GB: May ne veut faire aucun compromis sur le Brexit

La Première ministre britannique Theresa May a promis dimanche de maintenir son projet de relation commerciale étroite entre le Royaume-Uni et l'UE après le Brexit malgré l'opposition des pro-Brexit. En juillet, Mme May a présenté un "Livre blanc" dans lequel elle propose notamment la création d'une nouvelle "zone de libre-échange" avec l'UE, reposant sur un ensemble de règles communes concernant les biens et le secteur agro-alimentaire. Ce "plan de Chequers" a immédiatement suscité l'opposition des tenants d'un Brexit dur car ils le considèrent comme un dévoiement du référendum ayant décidé la sortie de l'UE en juin 2016. Il a d'ailleurs provoqué les démissions fracassantes des ministres des Affaires étrangères, Boris Johnson, et du Brexit, David Davis. De leur côté, les dirigeants de l'UE ont mis en doute sa viabilité.