Le Japon va stopper ses importations de brut iranien

Les groupes pétroliers japonais s'apprêtent à mettre fin aux importations de brut d'Iran, le Japon craignant des représailles américaines s'il continue de commercer avec Téhéran, ont rapporté plusieurs médias nippons. Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a décidé en mai que son pays ne se conformerait plus à l'accord sur les technologies nucléaires signé par Téhéran et les grandes puissances en 2015, dans lequel l'Iran s'engage à ne jamais chercher à se doter de l'arme atomique. Ce retrait a marqué le rétablissement envers l'Iran de sanctions américaines sévères. Les mesures américaines étaient jusque-là suspendues en vertu de l'accord international.