Birmanie: deux journalistes de Reuters condamnés à sept ans de prison

Deux reporters de Reuters accusés d'"atteinte au secret d'Etat" pour avoir enquêté sur un massacre de musulmans rohingyas par l'armée en Birmanie ont été condamnés lundi à sept ans de prison, au terme d'un procès qui a entaché un peu plus l'image de la prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi. "Ayant tous deux porté atteinte au secret d'Etat, ils sont condamnés à sept ans de prison chacun", a déclaré le juge Ye Lwin, devant une salle d'audience pleine à craquer de journalistes et diplomates. Wa Lone, 32 ans, et Kyaw Soe Oo, 28 ans, en détention préventive depuis décembre 2017, risquaient une peine de 14 ans de prison au terme de ce procès très controversé, dans un pays où l'indépendance de la justice est sujette à caution.