Forte baisse des cours mondiaux du blé

Les cours du blé étaient en forte baisse, mardi à la mi-journée, au lendemain de la décision russe de ne finalement pas taxer les exportations de cette céréale. De nombreux acteurs du marché avaient spéculé à la hausse ces derniers jours, sur la mise en place d'une taxe à l'exportation par Moscou. Mais le ministère russe de l'Agriculture, au terme d'une réunion avec les principaux exportateurs du pays, a décidé de ne pas prendre cette mesure. Le gouvernement a en effet estimé qu'il n'y avait pas d'augmentation des rythmes d'exportation du blé et que le marché des céréales dans son ensemble était "stable".