Violences contre les étrangers en Afrique du Sud

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), s'est déclarée mardi extrêmement préoccupée par les récentes violences xénophobes en Afrique du Sud. Parmi les personnes visées se trouvaient des réfugiés et des demandeurs d'asile. Le HCR demande aux autorités de veiller à ce que les responsables d'actes de violence et de violations des droits de l'Homme soient traduits en justice. "Nous demandons instamment tous les efforts possibles pour éviter de futures attaques, y compris l'incitation ou les tentatives de bloquer des solutions pacifiques. Si elles ne sont pas contrôlées, ces attaques xénophobes pourraient entraîner d'autres dommages et des destructions", a dit un porte-parole du HCR, Charlie Vaxley, lors d'une conférence de presse à Genève.