L'intelligence artificielle aggrave la fracture numérique

L'intelligence artificielle pourrait accroître les écarts de richesse entre pays développés et les autres, mais aussi entre les entreprises et les individus, révèle un rapport du cabinet de  consultants américain McKinsey. Selon cette étude, l'intelligence artificielle devrait gonfler de 1,2% par an la croissance mondiale en moyenne jusqu'en 2030, avec une forte accélération entre 2025 et 2030. Cette accélération serait comparable à celle apportée par d'autres ruptures technologiques mondiales, "comme la vapeur au XIXe siècle, la première vague de robotisation industrielle ou l'informatique à la fin du XXe siècle", estime le cabinet dans ce rapport.