Le Conseil de l'Europe cherche une sortie de crise avec la Russie

Quatre années sans parlementaires russes, plus d'un an sans financement de Moscou: le Conseil de l'Europe cherche difficilement une sortie de crise avec la Russie, au risque de porter un coup aux sanctions prises après l'annexion de la Crimée. La commission du règlement de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a chargé lundi la sénatrice belge Petra De Sutter de préparer un rapport sur "des propositions relatives à la contestation et au réexamen des pouvoirs et/ou droits de représentation et de participation des délégations nationales".