Il reste deux ans pour agir contre le changement climatique

Le monde a deux ans pour agir contre le changement climatique sauf à affronter des "conséquences désastreuses", a mis en garde lundi le chef de l'ONU, en exhortant la société civile à réclamer "des comptes" aux dirigeants de la planète. "Si nous ne changeons pas d'orientation d'ici 2020, nous risquons (...)des conséquences désastreuses pour les humains et les systèmes naturels qui nous soutiennent", a déclaré Antonio Guterres. Son discours à l'ONU survient trois jours avant un sommet mondial inédit pour l'action climatique qui doit réunir à San Francisco des milliers d'élus, de maires, de responsables d'ONG et d'entreprises.