Erythrée et Ethiopie rouvrent deux postes-frontières

L'Ethiopie et l'Erythrée ont rouvert mardi deux postes-frontières fermés depuis 20 ans, nouvelle étape symbolique de la spectaculaire réconciliation de ces voisins de la Corne de l'Afrique. Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président érythréen Issaias Afeworki ont participé à deux cérémonies officielles, d'abord à l'extrême sud-est de leur frontière commune, ensuite au nord-ouest, a indiqué le ministre érythréen de l'Information Yemane Gebre Meskel sur Twitter. Les postes-frontières situés d'une part au sud-est entre les villes de Bure, en Ethiopie, et Debay Sima, en Erythrée, et d'autre part au nord-ouest entre Zalambessa (Ethiopie) et Serha (Erythrée), font partie des points de passage fermés en 1998 à l'aube de la guerre de deux ans qui a opposé les deux pays, faisant 80.000 morts, notamment en raison d'un différend territorial.