Force du G5 Sahel: manque d'équipements et d'un nouveau QG

Le chef de la force antiterroriste du G5 Sahel, le général mauritanien Hanena Ould Sidi, a déploré lundi le manque d'équipements et l'absence de nouveau quartier général. "Ce sont les équipements qui me manquent, et le PC (poste de commandement, NDLR) de la force. On n'a pas de quartier général et les équipements tardent à venir", a déclaré l'officier mauritanien à l'issue d'une rencontre avec la ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande de la Défense, Ursula von der Leyen.