Mali: 33 Peuls tués par "des dogons"

Trente-trois personnes ont été tuées mardi dans un village peul du centre du Mali lors d'une attaque attribuée à des chasseurs traditionnels dogons, ont rapporté des médias, citant des sources concordantes. "Il y a eu 33 morts, des civils, et des blessés" dans le village de Khoul Hogo Peul (centre), a déclaré le président de la commission Défense de l'Assemblée nationale, le député Karim Keïta, cité par l'AFP. Ce bilan a été confirmé par une source de sécurité et un témoin, affirmant que l'attaque avait été menée par des chasseurs traditionnels dogons, alors que le conflit entre les deux communautés "s'est exacerbé". Mi-décembre écoulé, les Nations unies ont conclu à la responsabilité de chasseurs traditionnels dogons dans le massacre fin juin dernier de 24 membres de la communauté peule dans le centre du Mali, alors que des tensions avaient éclaté la veille dans la région après l'arrestation de chasseurs suspectés de l'assassinat de sept civils.