Accueil |L'info en continu |

GB: les victimes de mariages forcés payeront les frais de rapatriement

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les Britanniques envoyées par leurs familles à l'étranger pour y être mariées de force doivent rembourser au ministère des Affaires étrangères britannique les frais liés à leur rapatriement, révèle une enquête du journal The Times publiée mercredi. Les victimes sollicitant l'aide du Foreign office "doivent trouver des centaines de livres sterling pour (payer) leur vol retour, leur nourriture et leur hébergement", indique le quotidien britannique. Les majeures qui ne peuvent pas acquitter cette somme "doivent signer des accords de prêts d'urgence avec le Foreign office avant d'embarquer dans l'avion qui les ramène chez elles et leurs passeports sont confisqués jusqu'à ce qu'elles aient remboursé" ces prêts, précise le quotidien. Le ministère des Affaires étrangères britannique a aidé à rapatrier 27 victimes de mariages forcés en 2017 et 55 en 2016, selon les chiffres officiels fournis au Times.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha