Accueil |L'info en continu |

Un quart des soldats étrangers se sont retirées d'Irak en 2018

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Plus d'un quart des soldats étrangères, majoritairement américains, stationnés en Irak se sont retirés en 2018, a indiqué le Premier ministre irakien, Adel Abdel Mahdi. "En janvier 2018, il y avait environ 11.000 soldats étrangers, dont 70% d'Américains" en Irak, a affirmé le Premier ministre irakien lors de sa conférence de presse hebdomadaire mardi soir. "En décembre, le chiffre total est descendu à 8.000, dont environ 6.000 Américains", a-t-il ajouté. Fin 2017, l'Irak a déclaré la "victoire" sur le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech), chassé de tous ses centres urbains après trois ans de campagne des troupes irakiennes appuyées par une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha