Accueil |L'info en continu |

Les Sahraouis maltraités à El Guerguerat

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le représentant du Front Polisario aux Nations Unies, Sidi Mohamed Omar, a dénoncé les mauvais traitements de la part des autorités marocaines envers les Sahraouis, relevant une menace pour leurs vies au niveau de la zone tampon d'El Guerguerat, dans le sud-ouest du Sahara occidental, où le cessez-le-feu en vigueur depuis 1991 est violé par le Maroc. Dans une lettre adressée au Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, M. Jean-Pierre Lacroix, après l'immolation du jeune Sahraoui Ahmed Salem Ould Ahmed Ould Lemgheimadh, samedi dernier à El Guerguerat, en signe de protestation contre les mauvais traitements perpétrés à son encontre par les officiers marocains, M. Mohamed Omar a attiré l’attention sur ce très grave et triste incident et le danger orchestré contre la vie des citoyens sahraouis.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha