Accueil |L'info en continu |

La césarienne cinquante fois plus mortelle pour les femmes africaines

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le taux de mortalité maternelle après une césarienne en Afrique serait cinquante fois supérieur à celui des autre pays du monde, selon une étude publiée vendredi. Près d'une femme sur deux cent est décédée après une césarienne, selon cette étude concernant près de 3.700 mères de 22 pays africains parue dans la revue médicale The Lancet Global Health. La mortalité maternelle est par comparaison de l'ordre de 0,1 pour 1.000 opérations au Royaume-Uni alors qu'elle atteint 5,43 pour 1.000 opérations pour les mères africaines étudiées (sur la base de 20 décès après césarienne sur 3.684 mères africaines). Les femmes africaines ont présenté près de trois fois plus de complications pendant l'intervention chirurgicale que les femmes américaines.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha