Accueil |L'info en continu |

Somalie: les frappes américaines, de possibles "crimes de guerre"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les frappes américaines en Somalie, dont le nombre a "considérablement augmenté" ces deux dernières années, ont tué des civils en plus des islamistes shebab visés, et pourraient être assimilées à des "crimes de guerre", a soutenu mercredi Amnesty International. Selon les calculs de l'ONG de défense des droits de l'Homme, plus de 100 de ces frappes ont été réalisées depuis avril 2017 par des drones ou des avions, soit plus que le nombre de frappes américaines en Libye et au Yémen combinées. "Les attaques semblent avoir violé la loi internationale humanitaire, et certaines pourraient représenter des crimes de guerre", a jugé Amnesty dans un rapport intitulé "La guerre cachée des États-unis en Somalie", basé sur 150 entretiens avec des témoins, des proches de civils tués et des experts des questions sécuritaires.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha