Accueil |L'info en continu |

Somalie: l'armée américaine admet avoir tué des civils

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'armée américaine a admis vendredi sa responsabilité dans la mort en avril 2018 d'une femme et d'un enfant en Somalie, les premières victimes civiles qu'elle ait jamais reconnues de ses frappes répétées contre les terroriste du groupe shebab. Ces deux victimes n'ont été rapportées au commandement américain pour l'Afrique (Africom) que le 30 mars, après une enquête interne sur l'ensemble des frappes américaines depuis leur lancement en juin 2017, a affirmé l'Africom dans un communiqué.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha