Accueil |L'info en continu |

La vraie guerre des étoiles est une affaire de satellites

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

A 36.000 km de la Terre, vers le 20 octobre 2017, dans le silence de l'espace, un satellite russe nommé Luch ou Olymp-K s'est lentement rapproché du satellite militaire franco-italien Athena-Fidus, un "acte d'espionnage" dénoncé par la France un an après. Ce que l'on sait moins est que quelques jours auparavant, le même satellite russe avait été approché par un satellite militaire américain GSSAP, à 10 km de distance. Depuis 2010, les Chinois ont aussi démontré leur capacité à piloter des satellites pour qu'ils se rapprochent d'une cible. Ces manœuvres discrètes sont l'expression la plus concrète de la militarisation de l'espace.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha