Accueil |L'info en continu |

L'Equateur dénonce des attaques informatiques

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'Equateur, qui a retiré son asile au journaliste australien Julian Assange, a annoncé samedi avoir subi des attaques informatiques, sans qu'elles n'aient toutefois affecté ses sites gouvernementaux. "On a réussi à intervenir dans un courrier institutionnel et sur une page d'une municipalité", a tweeté la ministre de l'Intérieur, Maria Paula Romo,  sans indiquer d'éventuels responsables. "En dépit de cyberattaques ces derniers jours, aucun site du gouvernement central, ni des parties clefs du secteur privé n'a subi d'intrusion ni de publication indue", a-t-elle ajouté. Pendant quelques heures samedi, la photographie de Julian Assange occupait la page d'accueil du site de la municipalité de La Mana (centre). On y voyait une image du fondateur de WikiLeaks après son interpellation jeudi à l'ambassade équatorienne à Londres.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha