Accueil |L'info en continu |

Nigeria: les "fake news" alimentent la crise ethnico-religieuse

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Désinformation et "fake news" risquent d'aggraver les tensions ethniques et religieuses au Nigeria, en proie à de graves menaces sécuritaires et à des tensions communautaires, craignent des experts. Pour Simon Kolawole, qui dirige le média en ligne The Cable, les fake news "contribuent à affaiblir l'équilibre ethnico-religieux précaire au Nigeria et portent atteinte à la crédibilité de la presse dans le pays". Les mois qui ont précédé les récentes élections présidentielle et législatives ont ainsi été marqués par une série de fausses informations propagées par des hommes politiques, dans le but d'influencer le scrutin. Le président sortant Muhammadu Buhari, un musulman du Nord du pays, réélu en février 2019, a ainsi été accusé de vouloir appliquer la charia à l'ensemble du territoire.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha