Accueil |L'info en continu |

Plus de 60.000 personnes ont fui le Nicaragua

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Plus de 60.000 personnes ont fui le Nicaragua depuis le début de la crise politique il y a un an, la plupart se réfugiant au Costa Rica voisin, a annoncé mardi l'ONU. Depuis le 18 avril 2018, les violences politiques dans ce pays d'Amérique centrale ont fait plus de 325 morts, en majorité dans les rangs de l'opposition au président Daniel Ortega, tandis que plus de 600 opposants ont été jetés en prison. Le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a estimé à 62.000 le nombre de personnes qui ont fui dans les pays voisins, dont 55.000 au Costa Rica.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha