Accueil |L'info en continu |

Paris se dit "surpris' des déclarations du ministre libyen de l'Intérieur

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Paris s'est dit "surpris" des déclarations du ministre libyen de l'Intérieur qui a accusé jeudi la France de soutenir le maréchal Khalifa Haftar dont les forces ont lancé un assaut contre la capitale Tripoli. "Nous sommes surpris par ces déclarations dont nous ne savons pas si elles engagent l'ensemble du gouvernement d'entente nationale" (GNA), a indiqué la porte-parole du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Agnès Von Der Muhll lors d'un point de presse. Dans un communiqué publié par son service de presse, le ministre de l'Intérieur, Fathi Bach Agha, a ordonné "la suspension de tout lien entre (son) ministère et la partie française dans le cadre des accords sécuritaires bilatéraux (...) à cause de la position du gouvernement français soutenant le criminel Haftar qui agit contre la légitimité".

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha