{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

PT :

«La loi sur les hydrocarbures menace la nation»

Le parti du travail a indiqué, dans un communiqué, que «toucher aux hydrocarbures est une menace pour l’existence de la nation algérienne». Il salue «le sursaut populaire du dimanche 13 octobre 2019, contre le projet de loi sur les hydrocarbures, et le projet de loi de finances 2020». Il rejette cette «loi scélérate qui hypothèque l’avenir de la nation qui se confond avec la propriété collective sur le pétrole et le gaz qui assurent à la nation 98% des rentrées en devises». Le parti deMme Hanoune, «avait mené en 2005-2006 une campagne victorieuse sous la direction de Louisa Hanoune, aujourd’hui condamnée arbitrairement à 15 ans de prison ferme, contre la loi de Chakib Khelil portant privatisation des hydrocarbures…». «Les Algériennes et les Algériens engagés dans le processus révolutionnaire ont perçu à juste titre cet acte comme étant une atteinte grave à la souveraineté nationale sur la principale richesse du pays que le pouvoir de fait veut offrir aux multinationales pour avoir le quitus des grandes puissances pour son simulacre scrutin présidentiel prévu pour le 12 décembre prochain», peut-on lire sur ce document. Pour le PT, le moyen qui permettra réellement et pratiquement au peuple d’exercer pleinement et entièrement sa souveraineté, c’est la mise en place d’une Assemblée constituante souveraine qui mettra fin au régime décrié par des millions d’Algériens.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours