{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La date de réouverture fixée au 6 novembre prochain

La prière du vendredi ré-autorisée

Les mosquées seront autorisées à partir du vendredi 6 novembre prochain, à accueillir, de nouveau, les fidèles, pour l’accomplissement de la prière du vendredi et de l’aube.

Une bonne nouvelle attend les fidèles qui comptaient désespérément le nombre de prières du vendredi, à la mosquée qu'ils ont manqué. La réouverture des mosquées, fermées depuis près de 6 mois, se fera le vendredi 6 novembre prochain. Les maisons de Dieu seront autorisées à partir de cette date, à accueillir, de nouveau, les fidèles pour l'accomplissement de la prière du vendredi et de l'aube. C'est ce qu'a affirmé, hier, le professeur Ammar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Ce responsable a souligné que cette décision a été prise par le président de la République. - Toutefois, le porte-parole du gouvernement dira que cette décision reste toujours tributaire de l'évolution de la situation sanitaire. Donc, il ressort de ces dires que la réouverture des mosquées, durant les vendredis, se fera sur fond de craintes sanitaires, du fait, probablement, de la légère hausse des cas de contaminations au coronavirus. Le bilan des nouveaux quotidiens de coronavirus est en hausse, pour le troisième jour consécutif, avec 185 nouvelles contaminations recensées ces dernières 24 heures. Les prières du vendredi devraient donc de nouveau pouvoir être effectuées. Concernant la prière d'Al Fadjr, suspendue dans les wilayas soumises au confinement, elle sera de nouveau autorisée, à la faveur du réaménagement des horaires du confinement. La réouverture s'accompagnera, toujours selon le ministre, par des mesures de prévention sanitaire contre le Covid-19. Belhimer a assuré, dans ce sens, que les autorités continueront à gérer la situation avec souplesse et en fonction de l'évolution de la situation sanitaire, ajoutant que le gouvernement est déterminé à appliquer avec rigueur les sanctions prévues à l'encontre des contrevenants aux règles de prévention. La réouverture progressive des mosquées avait commencé le 15 août dernier, après près de quatre mois de fermeture totale à cause de la pandémie. «Dans une première étape et dans les 29 wilayas soumises au confinement partiel, à domicile, ne seront concernées que les mosquées ayant une capacité supérieure à 1 000 fidèles et exclusivement pour les prières du Dohr, Asr, Maghreb et Icha et ce, à partir du samedi 15 août 2020, durant toutes les journées de la semaine, à l'exception du vendredi où seules les prières du Asr, Maghreb et Icha sont accomplies et ce, jusqu'à ce que toutes les conditions soient réunies pour l'ouverture totale des mosquées et ce, dans une deuxième étape», avait indiqué un communiqué du Premier ministre, daté du 8 août.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours