{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le frère de Hamel, un ex-chef de sûreté, un élu, des fonctionnaires et des hommes d’affaires arrêtés

«Tornade» à Oran

Selon certaines sources, l’ex-chef de sûreté d’Oran serait à la tête d’une fortune évaluée à 100 milliards de centimes.

Dans l’affaire Hamel, l’effet domino continue. Après avoir emporté avec lui, dans sa chute, ses enfants et son épouse, Abdelghani Hamel vient d’entraîner son frère ainsi que des ex-cadres de la police, élus et autres fonctionnaires. Jeudi dernier et selon plusieurs médias, le colonel en retraite Yamni Hamel, 64 ans, a été arrêté au cours d’une vague d’arrestations qui a touché plusieurs responsables dans la capitale de l’Ouest. Ce dernier est soupçonné d’enrichissement illicite et de pillage de l’immobilier à Oran. Juste avant, les éléments de la police judiciaire d’Oran ont procédé à l’arrestation de l’ex-chef de sûreté de la wilaya et contrôleur de la police, ainsi que du maire d’Es-Sénia. Il serait aussi question de l’arrestation d’un élu de la commune d’El Kerma, du commissaire de la même commune et d’un député RND. Le directeur de l’agence foncière d’Oran, des cadres de la wilaya d’Oran et des hommes d’affaires ont également été appréhendés alors qu’ils tentaient de quitter le pays. Cette série d’arrestations fait suite, selon certaines indiscrétions, aux aveux du directeur de l’agence foncière de la wilaya. Des perquisitions ont été opérées dans la maison familiale du colonel à la retraite Yamni Hamel, de l’ex-chef de sûreté de la wilaya d’Oran et d’un député du RND et dans les bureaux et la maison d’un homme d’affaires. Selon certaines sources, l’ex-chef de sûreté d’Oran se retrouve à la tête d’une fortune évaluée à 100 milliards de centimes, somme amassée durant ces 5 dernières années. Pour rappel, L’Expression avait déjà fait état, dans ses précédentes éditions, de l’ouverture d’enquêtes sur la dilapidation du foncier dans certaines communes d’Oran dont notamment Bir El Djir où le maire et son adjoint ont déjà été écroués en mai dernier.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours