{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Liste des Publications

Kamel LAKHDAR-CHAOUCHE

632 Publications

  • «La diaspora n’est pas silencieuse»

    Nationale - 00:00 | 15-07-2019 Farid Benmokhtar, linguiste et enseignant à l’université Paris 8, à L’Expression

    «La diaspora n’est pas silencieuse»

    Abordant l’avenir du Mouvement populaire du 22 février, Farid Benmokhtar, enseignant à l’université Paris 8, estime que « le défi qui attend ce mouvement, pour les surmonter, est de taille ». Il va se confronter à la question suivante : est-ce que l’Algérien vivra pleinement dans ses droits avec ses spécificités et se sentira pleinement citoyen à part entière ?

  • «Ce que la diaspora algérienne doit à la crise»

    Nationale - 00:00 | 11-07-2019 Tahar Khalfoune, affilié à l’université Lyon 3, à L’Expression

    «Ce que la diaspora algérienne doit à la crise»

  • «Où êtes-vous passées ?»

    Nationale - 00:00 | 08-07-2019 Le peuple a besoin de ses élites

    «Où êtes-vous passées ?»

    La question fondamentale vis-à-vis de cette élite algérienne est la suivante : est-elle ou n’est-elle pas ?

  • Des pistes à asphalter

    Nationale - 00:00 | 07-07-2019 Retour sur le dernier discours du chef de l’Etat

    Des pistes à asphalter

    Nombre d’observateurs soutiennent que la proposition du président intérimaire véhicule une apparente ouverture vers une sortie de crise.

  • «Si Bouregaâ est une personnalité incontournable»

    Nationale - 00:00 | 04-07-2019 Bélaïd Abane, politologue, à L’Expression

    «Si Bouregaâ est une personnalité incontournable»

    Politologue et auteur de plusieurs ouvrages sur la Révolution algérienne, Bélaïd Abane s’exprime sur l’arrestation du commandant de la Wilaya 4 historique, Lakhdar Bouregaâ, et assure que « ce que je sais par contre, c’est que Si Lakhdar est un rebelle d’une grande sincérité avec une certaine dose de naïveté qui l’amène parfois à dire les choses comme il les ressent ». Le politologue affirme également que « le commandant Bouregaâ est l’une des dernières personnalités crédibles et incontournables, qui devrait au contraire jouer un rôle clé pour aider notre pays à sortir de cette crise porteuse de multiples dangers».

  • Le marathonien de la révolution

    Nationale - 00:00 | 03-07-2019 Hommage au moudjahid Lakhdar Bouregaâ

    Le marathonien de la révolution

    L’Algérie n’aura enfanté qu’un seul Lakhdar Bouregaâ, comme elle n’a enfanté qu’un seul Abane, un Ben M’hidi, un Didouche, un Amirouche, un Krim, une Hassiba Ben Bouali.

  • «Le non à tout, risque de mener à l’anarchie»

    Nationale - 00:00 | 26-06-2019 Tassadite Yacine, directeur d’études à l’Ehess , à L’Expression

    «Le non à tout, risque de mener à l’anarchie»

    Eminente intellectuelle algérienne, Tassadite Yacine est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (Ehess) et membre du laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France

  • «Le système est dans l’impossibilité de se régénérer»

    Nationale - 00:00 | 23-06-2019 Abdesselam Ali-Rachedi, ancien ministre, à L’Expression

    «Le système est dans l’impossibilité de se régénérer»

    Ancien ministre de l’Enseignement supérieur et ancien premier secrétaire du FFS, Abdesselam Ali-Rachedi est un homme politique algérien convaincu.

  • «Gaïd Salah est résolu à en finir avec la corruption»

    Nationale - 00:00 | 20-06-2019 Ahmed Rouadja, professeur d’histoire et de sociologie politique, à L’Expression

    «Gaïd Salah est résolu à en finir avec la corruption»

    Ahmed Rouadja est professeur des Universités et directeur du Laboratoire d’étude historique, sociologique et des changements sociaux et économiques, à l’université de Msila. Dans cette interview, il analyse que «la lutte engagée contre la corruption et les corrompus me paraît un processus irréversible».

  • Les ogres de La République

    Nationale - 00:00 | 20-06-2019 Mille milliards de dollars dépensés en 20 ans

    Les ogres de La République

    « Les arrestations ne suffisent pas sans qu’il y ait un véritable jugement des coupables et la récupération des biens volés et détournés. »

  • «La société a évolué et l’armée aussi»

    Nationale - 00:00 | 13-06-2019 Le professeur Addi Lahouari à L’Expression

    «La société a évolué et l’armée aussi»

    Guerre des clans, professionnalisation de l’armée et changement de générations favorable à l’avènement d’un Etat de droit, mouvement populaire, modèle de transition… autant de sujets sur lesquels le professeur émérite de sociologie reviendra avec menus détails passionnants.

  • Le Hirak  à cœur ouvert

    Nationale - 00:00 | 09-06-2019 Entretien croisé entre Belaid Abane et Madjid Benchikh

    Le Hirak à cœur ouvert

    C’est une discussion à bâtons rompus avec le politologue Belaïd Abane, auteur de plusieurs livres sur l’histoire mouvementée de l’Algérie, et Madjid Benchikh, juriste de renom international et auteur de livres sur le système politique algérien et le droit international. Aiguillés par notre journaliste, ensemble, ils décortiquent la crise et ouvrent des pistes et des voies salutaires pour que l’Algérie sorte indemne de la crise grâce à la volonté infaillible du peuple et à la responsabilité historique de son armée. Compte rendu d’un débat à la hauteur des enjeux.

  • «Le seul remède est dans le dialogue»

    Nationale - 00:00 | 08-06-2019 Tahar Khalfoune, juriste, à L’Expression

    «Le seul remède est dans le dialogue»

    Tahar Khalfoune, juriste, affilié à l’université Lyon3, est l’auteur des ouvrages «Repenser l’Algérie dans l’Histoire» et «Le Domaine public en droit algérien : réalité et fiction». Il est signataire de «L’appel d’intellectuels et d’universitaires algériens établis à l’étranger», s’adressant à l’armée : «Les officiers de l’armée sont les fiers descendants des maquisards de l’ALN et sont des soldats de la République prêts à défendre leur peuple. Entre Algériens, il n’y a pas d’ennemis que l’armée combattrait. Il y a seulement des divergences idéologiques et politiques au sein de la société, qui devraient et pourraient être résolues par le débat libre et l’alternance électorale.» Dans cette interview, Tahar Khalfoune assure que «la crise ne trouvera un début de solution que dans le cadre d’un dialogue franc, ouvert, impliquant toutes les forces politiques, sociales, syndicales…».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours