{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Guelma

57 hectares de blé détruits

Un champ de blé dur de 57 hectares et 303 oliviers ont été détruits au cours des dernières 24 heures, dans deux incendies distincts survenus dans la commune de Ben Djerrah (Guelma), a-t-on appris hier du chargé de la communication de la direction de la Protection civile. En plus d’une surface agricole de 56 hectares de blé dur, 300 oliviers, 54 quintaux de blé, un engin agricole et 200 bottes de foin ont été ravagés par les flammes lors d’un incendie qui s’est déclenché samedi dernier, en début d’après-midi, dans la mechta de Koulma de cette collectivité locale, a expliqué la même source, précisant que cet incendie a été circonscrit vers 19 h de la même journée. L’extinction des flammes a nécessité une intervention combinée entre Protection civile, conservation des forêts, commune et citoyens dont la mobilisation de quatre camions anti-incendie et 15 pompiers et 20 citoyens de cette mechta, a fait savoir la même source. Cette intervention a permis de mettre à l’abri des feux un champ de 124 hectares de blé dur et plusieurs habitats ruraux situés à proximité de cette zone forestière. Selon la cellule de la communication de la Protection civile, un deuxième incendie de récolte a été signalé samedi dernier, aux environs de 16 h, dans la mechta Ouled Harid de la commune de Ben Djerrah (à 5 km au sud de Guelma), soulignant que cet incident a occasionné la destruction d’un champ de blé dur d’un hectare, 20 arbres fruitiers et trois oliviers. Les flammes de cet incendie ont été éteintes après trois heures de lutte, a-t-on ajouté de même source, notant que 30 citoyens de cette localité ont participé, aux côtés des éléments de la Protection civile, à l’opération d’extinction des feux.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours