Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 23 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Régions |

SIDI AÏCH

La décharge sauvage délocalisée

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L’éradication de cette décharge réduira, à coup sûr, la pollution de l’oued Soummam.

La décharge publique sauvage que les usagers de la RN 26 ne manquent pas d´évoquer en des termes virulents à chacun de leur passage, est en passe d´être éradiquée.
Le nouveau site qui accueillera les ordures ménagères a été localisé. Le choix de terrain ayant été effectué par l´autorité de la commune concernée, il reste à en déterminer sa valeur. Il s´agit d´un terrain privé que la commune de Sidi Aïch doit au préalable acquérir. L´accord du propriétaire ayant été obtenu, il reste plus que l´évaluation financière qui relève de la direction des domaines et d´autres parties concernées et l´opération peut démarrer. Une bonne nouvelle qui ne manquera pas de réjouir, non seulement les milliers d´usagers qui empruntent cette route quotidiennement, mais aussi les défenseurs de l´environnement de la région de basse Kabylie.
L´information a été communiquée par le premier magistrat de la municipalité de Sidi Aïch qui en a fait de cette décharge une préoccupation principale depuis son installation. Les efforts consentis en ce sens sont en passe d´aboutir. Ce qui permettra au site de retrouver son état naturel et par voie de conséquence, réduire un tant soit peu la pollution qui touche gravement l´oued Soummam. Située sur la RN 26, à l´entrée sud du territoire de la commune de Sidi Aïch, cette décharge publique sauvage a longtemps servi de réceptacle de déchets des communes environnantes. Tout au long de la journée et de la nuit, l´endroit est enfumé, donnant lieu à un spectacle qui ne laisse personne indifférent. Outre les fumées nauséabondes qui limitent la visibilité des usagers, cette décharge influe négativement sur l´écosystème de l´oued. Il y a véritablement des risques majeurs de pollution néfastes pour la santé des humains, de la flore et de la faune. Une situation préoccupante qui a incité l´équipe aux commandes locales à agir vite pour sa délocalisation. L´éradication de cette décharge réduira, à coup sûr, la pollution de l´oued Soummam qui ne sera, évidemment, complète qu´après l´élimination de tous les autres facteurs, tels que les margines des huileries pendant les périodes d´olivaison, les ordures ménagères et industrielles et les rejets d´assainissement qui se comptent par dizaines. Il est utile de rappeler qu´un projet de centre d´enfouissement intercommunal est retenu pour cette région. Mais des oppositions citoyennes continuent toujours à la retarder. Il devait, dans un premier temps, être implanté près de Remila avant qu´il ne soit ajourné en raison de la protestation des riverains. Le choix effectué présentement pour la délocalisation de la décharge sauvage de Sidi Aïch peut constituer la solution, d´autant plus que le seul handicap qui demeure en vigueur est lié à la valeur que les directions concernées fixeront pour l´acquisition de ce terrain.
L´avenir de cette délocalisation en dépend étroitement.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha