Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Régions |

TIZI OUZOU

Pollution et détritus divers

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Accotements, fossés, caniveaux, tous les espaces ont leur lot de déchets et rejets.

Les routes de la wilaya de Tizi Ouzou offrent un spectacle désolant aux passants. De tous les côtés s´entassent des amas de détritus divers. Jeter les déchets et rejets des activités économiques individuelles est devenu une pratique usuelle et banalisée. Tous les matins, rarement de nuit, des commerçants et autres garent leurs véhicules et déchargent un tas de détritus aux abords des routes. Les panneaux d´interdiction, dans bien des lieux, ont été enfouis sous des amas d´ordures. On jette ses déchets n´importe comment et n´importe où. Et c´est l´environnement qui prend un sacré coup. Aussi, nos rues, nos quartiers, nos routes et nos forêts deviennent des poubelles à ciel ouvert. Ces pratiques qui trouvent origine dans le laxisme des services concernés, se sont banalisées, à cause d´autres facteurs. La gestion de ces affaires liées à l´environnement et à la salubrité publique est en déphasage total avec la réalité. Alors que les pouvoirs publics dépensent des enveloppes budgétaires conséquentes dans l´organisation des décharges et de l´assainissement, les collectivités locales restent invisibles. En effet, à travers toutes les communes, des villageois ne réclament plus les réseaux d´assainissement. L´échec des expériences précédentes dans d´autres localités les en a dissuadés. Les réclamations au sujet des déversements nuisibles pleuvent sur les bureaux des maires. Car, à bien observer, les villages sont situés sur les cols, l´un surplombant l´autre. Les oppositions ne manquent pas également car les terrains sont privés. Des cas de ce genre se comptent par centaines.
Cette situation a contraint les techniciens en charge du dossier de chercher une alternative. Tous les réseaux d´assainissement des villages convergent vers les rivières. Une solution qui a permis de faire avancer les choses, mais qui n´a pas tardé à montrer ses limites. Alors que l´objectif des pouvoirs publics était la préservation de leur environnement immédiat, il s´avère aujourd´hui que c´est exactement le contraire qui s´est produit. Toutes les sources d´eau traditionnelles et les cours d´eau sont à présent pollués. La dégradation de l´environnement est perceptible partout alors que le projet d´assainissement des rejets des villages n´est pas terminé. Certaines voix appellent, par conséquent, à mettre fin à cette méthode. Des jeunes techniciens préconisent la solution individuelle vraisemblablement moins coûteuse. Les collectivités locales feraient, selon eux, mieux d´aider chaque citoyen à creuser un petit bassin d´enfouissement.
Enfin, les efforts des services concernés ne sont pas à nier, mais la réalité saute aux yeux. L´environnement de la wilaya de Tizi Ouzou, villes et villages, est nauséabond. Les enveloppes budgétaires nécessitent une gestion efficiente de spécialistes. Autrement, tout ira à vau-l´eau...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha