Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
28
 Biskra Min 18 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 27 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 27 °C
39
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
34
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
12
 Mila Min 17 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Régions |

BARBACHA

Haro sur la double vacation

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Outre la fermeture à partir d’aujourd’hui de l’école primaire Tiazibine, les parents d’élèves n’excluent par le recours à d’autres actions d’envergure.

La surcharge des classes pousse souvent les responsables des écoles et établissements scolaires à organiser des cours en double vacation. Le recours à ce palliatif est une réalité dans la commune de Barbacha et qui n´est pas sans soulever le courroux des parents d´élèves s´opposant à ce système. C´est le cas à l´école primaire Tiazibine de Barbacha.
Cette école connaît une surcharge des classes induite par le transfert de 84 élèves de l´école voisine 8-Mai 1945. Cette dernière a été fermée temporairement par mesure de précaution face à la menace d´effondrement. Aussi, le directeur de l´éducation avait rassuré, lors de son intervention sur les ondes de la radio Soummam, que le mur de soutènement sera réalisé dans un mois. En d´autres termes, le transfert de ces élèves vers l´école limitrophe n´est que provisoire. Cela n´a apparemment pas suffi pour tranquilliser les parents d´élèves de l´école primaire Tiazibine. Ces derniers, qui s´opposent à cette mesure en tant que palliatif provisoire, menacent de recourir à la fermeture de l´école. Une menace, qui peut être mise à exécution dès aujourd´hui si aucune réponse, quant à l´exigence de l´annulation de cette formule pédagogique imposée, ne vient calmer les esprits. Cependant, l´association des parents d´élèves affirme, dans un communiqué rendu public, être consciente de cette surcharge. Evoquant «un encombrement au sein de l´école pleine à craquer», pouvant engendrer «des situation fâcheuses sur la scolarité de nos enfants», l´association juge «injuste» que ces enfants soient soumis à des mesures palliatives dont l´impact négatif sur leur scolarité n´est plus à démontrer. Fort de cet argument, les parents d´élèves de l´école Meridja-Sghir (Tiazibine), rejettent cette formule de double vacation, sur fond d´un ultimatum aux responsables, pour son annulation. Outre la fermeture de cette école à partir d´aujourd´hui, les parents protestataires n´excluent par le recours à d´autres actions d´envergure.
Interrogé par L´Expression lors de son intervention au forum de la radio Soummam sur le nombre d´écoles fermées durant la présente année scolaire, le premier responsable du secteur, Lahbib Laâbidat, avait confirmé deux cas provisoires dans la commune de Barbacha mais qu´aucune école n´était fermée pour manque d´élèves. Il avait, par ailleurs, annoncé de nouvelles réalisations dans les toutes prochaines années.
Dans cet ordre d´idées, la wilaya de Béjaïa sera dotée de 72 salles de classes dont 9 groupements scolaires, 15 collèges et 9 lycées. En matière de structures d´accompagnement, 17 cantines, 15 logements, 14 demi-pension et 18 stades scolaires seront réalisés à travers le territoire de la wilaya alors que cette année, seule l´école de Barbacha a été fermée temporairement et sa réouverture est attendue dans un délai d´un mois, soit après l´achèvement du mur de soutènement dont la réalisation a commencé.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha